Quand les SPCI servent à réduire les impôts

Il est fort possible de réduire ses impôts tout en respectant la loi à la lettre. Suivez le guide

La loi à votre service

Les solutions d’optimisation du régime fiscal ne sont pas rares ; les SCPI déficit foncier en font partie. Vous pouvez recourir à ce placement immobilier dès que votre patrimoine peut s’y adapter. Vous réduirez ainsi vos impôts et vos prélèvements sociaux de manière importante, sans que pour autant le plafonnement des niches fiscales s’applique à vous.

En quoi consiste le déficit foncier ?

Il est très facile de maîtriser les rouages du déficit foncier : les charges qui sont dédiées à l’achat ou la rénovation d’un patrimoine immobilier destiné à la location sont déduites des revenus fonciers que vous devez déclarer à l’État. Il s’agit donc d’un mécanisme qui s’adresse aux personnes propriétaires de biens dans l’immobilier locatif, que ce soit des appartements ou des SPCI de rendement. Cette déduction des charges sur vos revenus immobiliers subit un plafonnement de 10700 euros par an.

Ces charges peuvent concerner les travaux de rénovation d’un bien immobilier, ou encore les intérêts d’un crédit contracté dans le but d’acquérir un bien immobilier.

Attention: les intérêts sont déductibles à concurrence des revenus; au-delà, le déficit ne peut s’imputer sur vos autres revenus, mais reste déductible sur les revenus fonciers des dix années suivantes.

La SPCI déficit foncier : pour qui?

Les personnes qui possèdent un impôt sur le revenu important sont ceux que les SPCI déficit foncier vise, surtout s’ils ont déjà des revenus fonciers et qu’ils souhaitent bénéficier d’une réduction d’impôt  en mettant en place un investissement immobilier important. En d’autres termes, l’on peut dire également que la SPCI déficit foncier concerne surtout les personnes qui sont victimes de la chute du plafonnement des niches fiscales, ou encore les personnes qui souhaitent rentabiliser un placement sur une durée importante, sur le long terme.

Publié dans Défiscalisation | Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés.