Un nouvel outil en ligne pour estimer les impôts prélevés sur les plus-values immobilières

La Chambre des Notaires de Paris – Île-de-France vient de proposer sur son site officiel un outil permettant de calculer le montant des impôts prélevés sur les plus-values immobilières d’un bien proposé en vente.

L’impôt sur les plus-values immobilières : un régime complexe

En moins d’un an, le cadrage de la taxation des plus-values immobilières a subi deux modifications. Résultat, les particuliers souhaitant vendre leur bien immobilier se retrouvent dans un engrenage d’abattements et de prélèvements dont le mode de calcul est presque incompréhensible. Aujourd’hui, ce système de taxation comprend des abattements dont le pourcentage est déterminé en fonction du nombre d’années de détention du bien, un abattement fiscal exceptionnel de l’ordre de 25%, des prélèvements sociaux et une taxation supplémentaire des plus-values dépassant 50 000 euros.

Un calculateur en ligne proposé par les notaires

Pour permettre aux particuliers de calculer facilement le montant de l’impôt qui sera prélevé sur ses plus-values immobilières, la Chambre des Notaires de Paris – Île-de-France a décidé de mettre à la disposition du public un outil de calcul fiable et rapide. Entièrement gratuit et disponible sur le site même de la Chambre des Notaires, cet outil permet d’avoir une première estimation du montant de l’impôt qu’un particulier résidant en France devra verser lorsqu’il met en vente un immeuble bâti, un appartement ou une maison.

Comment calculer cet impôt en ligne ?

Le calcul permettant de déterminer l’impôt sur les plus-values immobilières d’un bien proposé en vente suivant le calculateur proposé par la Chambre des Notaires de Paris se fait en seulement quelques clics, et de manière instantanée. Tout d’abord, l’utilisateur doit indiquer la date de mise en vente du bien, le prix proposé ainsi que le montant des taxes et des frais prélevés avant sa mise en vente. Ensuite, il devra communiquer certaines informations sur l’acquisition dudit bien, entre autres, la date et le prix d’acquisition, sans oublier le montant des travaux effectués et les frais d’acquisition. Une fois ces informations saisies, le calculateur fournit l’estimation des impôts à verser. Le site précise toutefois que le montant de cet impôt est uniquement proposé à titre indicatif.

Publié dans Défiscalisation | Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés.