Des cellules solaires plus performantes

Dans NanoLetters, une revue américaine qui communique les résultats de recherches significatives en matière de nanotechnologie, des scientifiques de l’université de Cambridge ont publié un article relatant leur avancée dans le domaine de l’énergie solaire.

En effet, ces scientifiques ont mis au point des cellules solaires hybrides pouvant accroître l’efficacité maximale des panneaux solaires de plus de 25%. Ces nouvelles cellules solaires seraient capables de convertir 44 % de l’énergie solaire en électricité. Belle innovation quand on sait qu’aujourd’hui les cellules photovoltaïques classiques constituées de semi-conducteurs, généralement de silicium, assurent une conversion de seulement 34 % de l’énergie solaire. Cela constitue une amélioration de 29,4 % de l’efficacité de conversion.

Cependant, les scientifiques s’annoncent prudents. Ils affirment qu’il faudra compter encore de 2 à 3 ans de recherche supplémentaires pour améliorer l’efficacité et la stabilité de ces nouvelles cellules. En effet, les polymères semi-conducteurs ont tendance à se dégrader lors de leur exposition au soleil.

Bruno Ehrler, le responsable de la recherche indique que «ces cellules hybrides sont les premières dans leur genre ; il est donc difficile d’estimer quand elles seront commercialisées ». Toutefois, des chercheurs s’occupent déjà de la production des cellules si elles s’avèrent viables sur le plan économique.

Ces recherches pourraient donc faire passer les cellules photovoltaïques du stade expérimental au stade commercial à l’horizon 2015. À termes, il permettrait ainsi d’obtenir des panneaux solaires bon marché.

Publié dans Energies Renouvelables | Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés.