Du plastique dans les cellules photovoltaïques

La course aux énergies renouvelables a démarré depuis plusieurs année déjà. Malgré la récente récession, les gens continuent à miser sur le potentiel du photovoltaïque.

Pour convertir l’énergie solaire en électricité : rien de plus efficace que le silicium, une matière inorganique. Même si certains prototypes peuvent atteindre jusqu’à 40% de conversion de l’énergie solaire, ces modèles expérimentaux présentent encore des désagréments. De plus, le coût de production est encore relativement élevé car la conception nécessite de très hautes températures.

C’est pourquoi des chercheurs travaillent actuellement à développer des cellules photovoltaïques en polymères, c’est à dire en plastique.

A l’inverse du silicium, cette matière a la particularité d’être souple, légères et revient moins cher en coût de fabrication. En revanche, au niveau du rendement solaire, elles sont nettement moins performantes et pas encore de taille à concurrencer le silicium.

Pour le moment, les concepteurs parviennent à un taux de conversion de l’énergie solaire de 10,6%. Ce qui est un record pour des cellules photovoltaïques en polymère. Avec le temps, les ingénieurs envisagent de proposer un produit qui pourra rivaliser avec les éléments photovoltaïques en silicium qui sont pour l’instant les meilleurs du marché.

Publié dans Energies Renouvelables | Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés.