Mettre les résidences secondaires en location : une opération plus qu’intéressante

Le nombre de Français possesseurs de résidences secondaires est en hausse depuis l’année 2001, d’après les chiffres de l’INSEE. Ces biens inoccupés durant presque toute l’année sont souvent sources d’inquiétudes pour leurs propriétaires. Et pourtant, une solution existe pour les entretenir, et en tirer des bénéfices : la mise en location saisonnière.

L’entretien : la hantise des propriétaires

Durant environ 10 mois par an, les résidences secondaires restent inoccupées. Leurs propriétaires éprouvent pendant tout ce temps une sensation de malaise. Ils craignent en effet les actes de vandalisme mais aussi la dégradation progressive du bien au niveau de la plomberie ou de la toiture par exemple. Effectivement, lorsqu’une maison est inhabitée, elle est plus vulnérable aux aléas climatiques et de l’usure.

Squarebreak, un prestataire qui propose de s’occuper de tout

Aujourd’hui, des services de mise en location de ces résidences sont nombreux, à l’exemple de Squarebreak. Il s’agit d’une société qui met les résidences secondaires en location afin de les rentabiliser et développer l’offre locative pour les touristes et les vacanciers. Ces derniers pourront alors jouir d’une résidence indépendante avec les prestations hôtelières d’usage : restauration, blanchissage, etc. Ainsi, au lieu d’être laissée à l’abandon, la résidence est maintenue en bon état locatif par Squarebreak qui a pour obligation de l’entretenir toute l’année.

Une opération très rentable

La solution Squarebreak est fructueuse autant pour le propriétaire que pour l’exploitant. Non seulement le bien est entretenu toute l’année, mais rapporte des bénéfices aux propriétaires : ils touchent entre 50 et 70 % des revenus locatifs, selon les termes du contrat. De plus, la clientèle ciblée est celle qui souhaite se retrouver dans un établissement luxueux, et un endroit authentique qui bénéficie en outre du label Squarebreak.

Alors qu’auparavant les propriétaires se faisaient du souci à longueur d’année sur les éventuelles mauvaises surprises concernant leurs résidences secondaires, ainsi que les dépenses en réparations à prévoir, ils peuvent désormais en tirer des avantages palpables : l’entretien continuel du bien immobilier, ainsi qu’une rentrée d’argent conséquente sur les revenus locatifs.

Publié dans Immobilier | Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés.